MON HISTOIRE :

Depuis mon plus jeune âge , je suis motivée par un rêve un peu fou : celui de créer ma propre marque, j'ai donc fait l’école ESMOD avant de lancer ma marque ALINE en 2011.

 

Ensuite, c’est dans mon atelier à Lille que je pense, conçois et confectionne tous les articles pour mes futures collections. Je travaille seule et à la main à la réalisation de tous les accessoires et vêtements. Pour cette fameuse réalisation, j'ai opté pour une matière spécifique : la fausse fourrure. Un choix réfléchit puisque la fausse fourrure offre la possibilité de confectionner des pièces de grande qualité, de par son imitation de la fourrure animale. C'est en résumé un choix éthique qui me permet de proposer à mes clientes d'être élégantes en toutes circonstances tout en respectant la cause animale. 

 

Je choisis avec soin tous les ans les futurs coloris pour la collection de l'année, des matières de plus en plus douces et soyeuses. La fausse fourrure vient essentiellement d’Angleterre et du Nord de la France. Et pour les vêtements, les lainages viennent tous d’une entreprise Roubaisienne. Une marque basée sur une production responsable et locale où tout est produit au plus juste. Sans surproduction, quasiment sans solde, sans invendu, ni destruction.

                      

 

 

MES CONVICTIONS :

Audace , volonté et créativité m'ont permis d’atteindre mon but : celui de créer une marque totalement éthique en fausse fourrure. Dans un premier temps, cela n’a pas été évident de convaincre la clientèle française qui connait encore peu la fausse fourrure et en a une image un peu « cheap ».

Les collections ont été pour moi le moyen de conjuguer passion et conviction. J'ai envisagé ma collection , et dans un second temps ma marque, comme un condensé d’esthétique et d’éthique.

J'ai décidé d’utiliser la mode comme une occasion supplémentaire de défendre mes convictions et j'ai donc créé une marque à mon image : élégante , sensible , moderne et engagée.

J'espère, avec ma marque, contribuer à ma façon à l’abandon de l’utilisation de la vraie fourrure. Mais ce n’est pas mon seul moyen d’action, j'essaie aussi de multiplier ma présence sur les salons dédiés à l’éthique animale et je m’engage depuis comme bénévole et donatrice dans des associations qui défendent les droits des animaux.

 

MES SOURCES :

 

Je puise mon inspiration un peu partout : les pays, les époques, les films… Par exemple, le manchon est un de mes accessoires far, qu’on ne trouve plus dans le commerce. Je me suis inspirée des tenues de Catherine Deneuve ou même de Julie Christie dans "le Docteur Jivago". Il n’y a encore pas longtemps, une dame a commandé un manchon et m'a dit : « Je cherche un manchon depuis des années, c’est tellement élégant et vraiment chaud, je suis tellement contente d’en avoir trouvé chez vous ! Merci !»