Notice: Undefined index: nb_pages_views in /home/alinefas/www/override/classes/controller/FrontController.php on line 11
De la vraie à la fausse fourrure
De la vraie à la fausse fourrure

De la vraie à la fausse fourrure

La fausse fourrure est une alternative à la vraie fourrure qui respecte les animaux. Mais connaissez vous l’histoire qui nous mène de la vraie fourrure à la fausse? Petit retour en arrière pour comprendre la démocratisation de cette matière. 

L’apparition de la fourrure date de la préhistoire. Elle servait à protéger l’Homme du froid et ainsi de l’hypothermie. Puis les vêtements sont nés et d’autres moyens de se protéger contre le froid sont apparus. La fourrure n’était alors plus indispensable. 

Au 18e siècle, la fourrure devient une véritable tendance mode. La fourrure étant néanmoins rare, les vêtements étaient faits sur commande pour une clientèle aisée. Les fourrures les plus demandées étaient celles de vison, renard ou encore lapin puis d’autres animaux tels que l’ours, le loup ou même l’écureuil. D’ailleurs, la fourrure de vison était prisée par les femmes car étant un animal semi-aquatique à la fourrure dense, elle évitait les tiques et les puces.

Porter de la fourrure était synonyme de prestige et de pouvoir. Les animaux auparavant chassés de manière intensive ont commencé à devenir de plus en plus rares, ce qui a poussé les élevages à se développer. 

Peu à peu, les consciences se sont éveillées quant aux conditions de production de ces fourrures et sur l’élevage des animaux. La plupart des acheteurs se sont alors questionnés sur cette matière et dans les années 70 et 80, la vente de fourrure a considérablement diminuée, dû également au krach boursier de 1987.

Mais la mode étant toujours là, il a fallu trouver un compromis entre cette matière et les questions de bien-être animal. La fourrure synthétique ou fausse fourrure est née ! Elle offre ainsi la possibilité de porter une fourrure ne provenant pas d’animaux mais avec une apparence similaire. De nombreuses grandes marques de mode et de luxe ont elles aussi dit non à la vraie fourrure et n’utilisent que de la fausse fourrure pour leurs collections.

La fausse fourrure est utilisée pour créer des vêtements mais aussi des accessoires comme des manchons, des chapkas, des bobs ou encore des sacs.